Le conseil d’Andalousie progresse dans le projet d’aire logistique de l’Andújar

2018-07-27T08:32:48+00:00

Cette plateforme couvrira 54 hectares en tout et fait partie de l’aire logistique de Jaén, en plus des espaces de Bailén et Linares

Au cours du mois de mars dernier le conseil du développement et du logement a ouvert une période d’information au public concernant le plan fonctionnel de l’aire logistique de l’Andújar, comme l’indiquait le bulletin officiel du conseil d’Andalousie.

Le plan fonctionnel de l’aire logistique de l’Andújar définit le territoire pour son implantation ainsi que l’utilisation des espaces, l’étude économico-financière pour sa promotion, sa construction et son exploitation, ou les répercutions sur les développement local.

Cette plateforme logistique couvrira une surface totale de 54 hectares avec un budget d’investissement estimé à 19 millions d’euros dont 6 sont réservés au développement de la première étape constituée de 17 hectares.

Elle fait partie de l’un des projets prévus dans le réseau logistique d’Andalousie, et il se trouve sur le principal axe de transport d’entrée et de sortie en Andalousie, la A-4.

L’aire logistique se trouve près de la ligne de chemin de fer Madrid-Linares-Córdoba-Algeciras qui fait partie du réseau transeuropéen de transport, dans le couloir ferroviaire méditerranéen et le couloir atlantique à la fois.

Plateforme logistique de Jaén

L’aire logistique de Jaén est constituée sous la forme d’un agglomérat de trois secteurs qui se complètent et sont situés sur les municipalités de Linares, Bailén et Andújar.

Ils opéreront tous sous la forme de ports secs spécialisés dans la distribution des marchandises de l’intérieur de l’Europe et de l’Espagne vers l’extérieur et en vice-versa, situés dans des zones stratégiques en ce qui concerne leurs infrastructures ferroviaires et routières.

Les onze aires du réseau logistique d’Andalousie, dont celle de Jaén, sont structurées comme les principales plateformes d’accès aux couloirs méditerranéen et atlantique de la communauté autonome d’Andalousie et favorisent l’intermodalité avec le chemin de fer.

 

Leave A Comment